Pour bon nombre de Français, le chien est un vrai meilleur ami. Effectivement, cet animal est réputé d’être affectueux et sociable. Toutefois, la vie avec ce compagnon n’est pas toujours un long fleuve tranquille. Cet animal peut tout d’un coup avoir un comportement bizarre : il détruit tout. C’est le cas du chien destructeur. Cet article dévoile les causes possibles de ce trouble comportemental ainsi que les solutions pour y remédier.

Quels sont les facteurs qui rendent un chien destructeur ?

Un chien est qualifié de chien destructeur lorsqu’il ravage un livre, saccage les coussins en mousse, déchire les textiles ou éventre le canapé. Parfois, il peut mâchonner ou même avaler les morceaux d’objets qu’il vient de détruire. Certains individus peuvent par ailleurs gratter les chambranles de la porte ou autre chose avec leurs griffes. Ce sont tous des symptômes de trouble comportemental. Il est donc primordial d’identifier les causes.

Les raisons susceptibles de justifier le caractère destructeur d’un chien sont nombreuses. L’ennui est le premier facteur de ce trouble. Il a donc besoin de se défouler et c’est sa manière à lui d’exprimer ses besoins. De plus, l’arrivée d’un autre chien ou encore la naissance d’un bébé peut pousser un chien à adopter un comportement destructeur. Il peut s’agir en outre d’une manifestation d’anxiété causée par un sentiment d’abandon. C’est le cas, entre autres, lorsque son maître s’absente et qu’il supporte mal la solitude. Mais ce trouble comportemental peut également émaner d’un manque d’éducation de la part de ce dernier. Les autres causes possibles sont le changement de propriétaire, le déménagement et le manque d’activité. Pour le reste, certaines maladies comme le pica, l’hyperactivité, le diabète, la boulimie et la maladie de Cushing peuvent rendre un chien destructeur.

Les solutions pour corriger ce comportement

Le trouble comportemental du chien peut engendrer de nombreuses conséquences négatives tant sur l’animal lui-même que pour son propriétaire. Aussi, pour mettre toutes les chances de son côté, il est préférable de faire appel à un comportementaliste canin dans cette situation. C’est le professionnel qui est capable de déterminer avec précision les causes, de quoi prendre les bonnes décisions pour corriger le plus vite possible le comportement de son compagnon. Aussi, en cas de manque d’éducation, il pourra le rééduquer. Et s’il s’agit de l’une de ces maladies citées plus haut, ce spécialiste fournira le remède adapté.

Si le chien s’ennuie, il faut le distraire en lui donnant par exemple un os à ronger. Parfois, il a juste besoin de plus d’espace et de ses jouets pour se divertir. Selon le cas, il est envisageable de donner des antistress comme le diffuseur, le spray Adaptil ou les colliers pour calmer son chien. Effectivement, ces produits diffuseront des phéromones apaisantes. Dans tous les cas, il faut éviter de punir l’animal.             De même, placer ce dernier dans une pièce isolée ne sert à rien. Il ne comprendra rien. Pire encore, en étant enfermé, le chien en question pourra développer d’autres troubles émotionnels et comportementaux.